Quand le Cycle devient Art

La Bicyclette ensevelie

Oeuvre de Claes Oldenburg et Coosje Van Bruggen, La Bicyclette ensevelie a été installée sur le parc de la Villette (Paris) en novembre 1990, à la suite d'une commande public de l'œuvre.

Quatre fragments d'un immense vélo (la roue avant, un morceau de guidon, la selle et une pédale) semblent sortir de terre. Composé d’acier, d’aluminium, de  plastique de résine et peinture émail polyuréthane. L’installation s’étend sur une surface de 46 x 21,7m.

Le cadre de cette bicyclette est invisible et de ce fait, passe presque inaperçu aux yeux des visiteurs non avisés. Pour beaucoup, l’installation ressemble à une suite d’agrès, un parcours de santé. Car si les proportions sont respectées, les dimensions sont telles que les quatre éléments se retrouvent éloignés. Il est donc possible de passer entre la selle et la sonnette sans réaliser l’œuvre dans son intégralité.

Le couple d’artistes, habitué à reprendre des éléments de la société de consommation, a opté pour la bicyclette en raison de son importance en France : c’est le pays qui l’a inventé et qui le célèbre chaque été lors du Tour de France.

 

Oxylane Sculpture Vélo Les Pissenlits

Née d'une volonté d'appréhender les pratiques sportives à travers un regard nouveau, la fondation d'art Oxylane, lancée en 2009 concrétise cette initiative et coordonne ce premier projet artistique.

Le challenge proposé aux artistes ? Imaginer une œuvre emblématique sur un thème évocateur : l'art comme trait d'union entre l'homme et le vélo.

L'œuvre d'Alix Petit a remporté le premier prix du concours Oxylane, Bicycle Art of the Move. Installés au cœur d’un nœud routier situé à l’entrée sud de Lille, ces gigantesques pissenlits métalliques de 12 mètres sont portés par des bras d'acier galvanisé.

La mise en lumière par Virginie Nicolas restitue la légèreté et la parfaite harmonie de ces pissenlits, constitués de 296 roues de vélos qui s’animent au gré du vent. L’œuvre remporta le 2e prix du concours lumière 2015.

 

Vélos Forever Bicycles

En 2011, l’artiste Chinois Ai Weiwei mit en place une spectaculaire installation à base de vélos. Forever Bicycles se compose d’une accumulation de 1200 à 3500 cycles Forever, marque très connue en à Shanghai depuis 1940. Démunis de leurs selles et guidons, certains sont accrochés au plafond tandis que d’autres sont posés sur le sol. Postés les uns derrière les autres, ils offrent une œuvre grandiose de relief. L’œuvre ne mesure pas moins de 10 m de haut pour 30 m de long. Les visiteurs peuvent déambuler dans ce labyrinthe de vélos agrémenté de lumière rose et mauve.

 

Cyclisk Art  

L’obélisque

Il mesure 20m de haut, pèse 4,5t et comporte 340 vélos récupérés (et un tricyle). Cet obélisque réalisé par les artistes Mark Grieve et Ilana Spector est installé à Santa Rosa en Californie

Impressionnante de par sa hauteur et un sentiment de fragilité que l’on peut ressentir à la vue de tous ces vélos compactés, cette compression à la César est un hommage rendu à la bicyclette. Outre les pièces de vélo, le monument a été pulvérisé avec un traitement pour aider à préserver sa couleur et l'intégrité pour de nombreuses années à venir.

Selon les artistes, Cyclisk mettrait en avant l’avantage écologique (et économique) de l’utilisation du vélo plutôt que de la voiture … Plutôt étonnant quand on apprend que l’œuvre a été financée par le constructeur automobile Nissan.

 

Bike arch

Quand on parle d’un arc, généralement les matériaux habituels qui nous viennent à l'esprit sont des briques, des pierres, le ciment, ou même le bois. Cependant, cet arc a été construit avec des vélos recyclés. Les concepteurs ont créé dans le Désert de Roche Noir, dans le Nevada cet arc unique avec beaucoup de vélos cassés.

 

La Cycliste de Bruxelles

La Cycliste, c’est cette charmante demoiselle que vous croisez près des Galeries Royales Saint-Hubert, à l’angle des rues de l’Ecuyer et Montagne aux Herbes Potagères. Vous croiserez une Bikeuse bariolée qui s'apprête à enfourcher son vélo. Avec son look plutôt original, son corps de rêve et ses couleurs atypiques, elle ne manque pas d’attirer les regards et la curiosité.

Cette œuvre est réalisée en fibre de verre par l’artiste Alain Sechasen et née d’une commande de la ville de Bruxelles en 2005

La représentation anthropomorphe de La Cycliste semble sortir tout droit d’une bande dessinée. Ce personnage haut en couleurs nous apparait comme un élément totalement étranger à l’environnement urbain, ce qui accroche immédiatement le regard.

 

ASEA strömmen 

Avec 370 kilomètres de pistes cyclables, dont 350 exclusivement réservés aux vélos, on ne peut pas douter que la ville de Västerås chérisse les cyclistes. Västerås est réputée en Suède pour être une ville pensée pour la pratique du vélo. Avec 3,4 mètres de pistes cyclables par habitant, elle fait mieux que Stockholm et ses 0,8 mètres et Paris avec 0,3 mètres.

Et ce n’est pas nouveau. La commune jouissait déjà de cette réputation dans les années 50 où le réaménagement de la ville accordait une grande importance aux voies réservées aux vélos. L’objectif était de faciliter la circulation de et vers l’entreprise d’électricité ASEA, une des plus importantes de la ville.

Le flux de travailleurs se rendant au travail faisait alors partie du paysage de la ville et une sculpture de Bengt-Göran Broström est là pour le rappeler depuis 1989. La sculpture en bronze et en granit portant le nom ASEA strömmen, mesure 12 mètres de long. Située sur la Grande Place Stora torget de Västerås et représente une file d’ouvriers à vélo.

 

Le tour de France dans les Pyrénées

Une monumentale sculpture dédiée au tour de France dans les Pyrénées domine l'autoroute A64 et constitue un intéressant lieu de visite pour les passionnés de cyclisme.

Le tour de France passe dans les Pyrénées, et vous êtes venus peut-être de très loin pour assister au spectacle. Pourquoi dans ces conditions ne pas en profiter pour aller visiter le monument érigé en 1996 en l'honneur de l'épopée pyrénéenne du tour…

Cette immense sculpture de plus de dix mètres surplombe l'autoroute A64 à hauteur de Ger (entre Tarbes et Pau). Il est très difficile de la manquer. Au contraire, l'aire des Pyrénées, qui accueille le monument a été conçue pour que vous puissiez y accéder, quel que soit votre sens de circulation. Au pied de la sculpture imaginée par Jean-Bernard Métais, un parcours vous est proposé, qui retrace l'aventure des grimpeurs pyrénéens.

 

Le Réveil Matin à Montgeron

La 1re édition du Tour de France s'est déroulée du 1er au 19 juillet 1903. Cette course cycliste est organisée par le journal L'Auto, l'ancêtre du quotidien L'Équipe. La course disputée sur six étapes est remportée par Maurice Garin. Le départ de la première étape est donné le 1er juillet à Montgeron, banlieue sud de Paris, devant le Café « Le réveil matin » à 15h16.

C'est donc à quelques kilomètres de chez 2 Coups de Pédale q'une sculpture à été érigée sur le rond-point qui jouxte le café pour le centenaire du Tour. Inauguré en 2003, elle trône de ses 6 x13 mètres sur un rond point le long de la nationale 6.

 

Le Géant du Tourmalet

Le Géant, fréquemment surnommée Octave en hommage à Octave Lapize, le premier coureur à franchir le col du Tourmalet sur le Tour en 19101, est une sculpture monumentale réalisée par Jean-Bernard Métais et installée une partie de l'année au sommet du col du Tourmalet en France. Elle représente un coureur « en danseuse » et constitue le neuvième coureur de la sculpture Le Tour de France dans les Pyrénées.

Il mesure 3 m de haut pour une longueur de 2,40 m et pèse 350 kg ; il a été inauguré le 26 juin 1999 en présence de Bernard Hinault, Jean-François Pescheux et Jean-Marie Leblanc.

 

Sans Oublier...

La sculpture de Carmona, la balade à  vélo

Sculpture commémorative des 100 ans du Tour de France à St Pourçain sur Sioule, Le Cycliste

Marclay’s Bike de Dominique Blais

  • Commentaires

0 Commentaires

Top