Groupe Rotor UNO, la grosse nouveauté 2016

La société espagnole, la plus célèbre pour ses plateaux ovales Q-Rings et pédaliers, a passé six ans à créer un nouveau groupe de route hydraulique. 

 

Rotor lance son Uno

Particularité du système, aucun câble, que de l’hydraulique aussi bien sur les freins qui existeront en versions à patins ou à disques que pour les dérailleurs. Souplesse d’utilisation et grande précision en évitant les frictions d’un système à câbles et un gros travail pour assurer la fiabilité sont annoncées par la marque espagnole. Six années de développement ont été nécessaires pour concevoir ce groupe 100% hydraulique, Rotor s’est attaché les services d’un spécialiste en la matière pour la partie freinage en faisant appel à Magura pour co-développer le système.

Le fonctionnement

Concernant le fonctionnement, Rotor a repris le principe du Double Tap de chez SRAM. Une seule manette pour deux actions. On pousse un peu, le pignon descend, on pousse plus loin la palette, on monte sur un pignon plus grand. Idem du côté du plateau.

C'est l'actionnement d'un piston qui fait déplacer le liquide (de l'huile minérale) pour engendrer la réaction désirée. Une technologie déjà omniprésente dans les systèmes de freinage et de suspension de la marque mais qui s'applique ici pour la première fois à la transmission.

Le groupe Uno s'articule en outre autour d'une cassette 11 vitesses innovantes elle aussi. Si les neuf premiers pignons sont en acier, les deux derniers ont été conçus en aluminium avec des dents plus larges qui offrent une accroche parfaite. Le dérailleur avant dispose de nombreux crans de réglage pour positionner parfaitement la fourchette et éviter ainsi tout bruit désagréable de la chaine. N'oublions pas que tout le mécanisme n'est pas dans les poignées (qui n'intègrent que le maître-cylindre). Tout le mécanisme nécessaire au déplacement des dérailleurs est justement inclus dans ces derniers.

Mais pourquoi un groupe hydraulique? Quel est l’intérêt?

Avec des câbles en acier, il faut généralement les changer après une saison pour éviter la corrosion et l’étirement des câbles. Pour les groupes électroniques, la problématique est dans le poids et dans leur fonctionnement, même si leur fiabilité est presque sans reproche, cela reste un produit dispendieux.

 

Pourquoi choisir Rotor

Si certains se questionnent pourquoi Rotor se lance dans cette aventure, la réponse est simple, elle est la marque qui maitrise le mieux l’usinage de pièce avec précision. La qualité de ses produits avec les plateaux et les pédaliers lui ont permis de se faire une place dans un milieu qui était déjà saturé.

Assemblé à la main en Europe. Le groupe se distingue pour le client désireux d’un produit très performant et artisanal. Le design du ROTOR UNO est extrêmement travaillé afin que le système hydraulique soit  complètement fermé afin de réduire au maximum l’entretien et offrir un usage très familier.

Le groupe Uno a été présenté au salon Eurobike 2015.Rotor fournit certains composants aux équipes World Tour et Uno équipera le Team MTN-Qhubeka pour la saison prochaine. Aucun poids ni tarif n'a pour le moment été donné. Le groupe sortira au public au printemps 2016. Il faudra donc attendre quelques semaines pour en savoir plus sur le positionnement, tant tarifaire que sur le poids, de ce Rotor Uno face aux géants du marché.


Plus d’infos à venir sur www.rotorfrance.com

  • Commentaires

0 Commentaires

Top