Championnat du monde de Descente - Rien n'arrète Aaron Gwin

Une fois de plus Léogang n'aura pas raison de Aaron Gwin. Cette semaine avait lieu la Coupe du Monde de Descente (downhill en anglais) à Léogang en Autriche. L'américain Aaron Gwin nous a encore impressionnés.

Jamais deux sans trois pour Aaron Gwin

Décidément la piste autrichienne ne porte pas chance à Aaron Gwin. En 2012, lors des Championnats du Monde, son système de frein était défectueux. En 2014, toujours sur la même piste, sa roue arrière est crevée quelques secondes après son départ. Rien ne l'arrête et il finit son run sur la jante presque aussi vite que ses concurrents. Autant dire que cela avait déjà impressionné tout le monde. Mais allait-il avoir un nouvel ennui cette année, lui empêchant de défendre correctement ses chances de remporter la victoire.

Cette année, Gwin réussit à se qualifier en 1ère position. Jusque là rien d'anormal, l'homme est plutôt réputé sur le parcours downhill. Les américains le considèrent comme leur meilleur atout depuis ces dix dernières années pour défendre les couleurs de leur drapeau sur les pistes de descente face aux européens.

A croire que l'épreuves était trop facile, il fallait bien un petit handicap. A peine deux coups de pédale à la sortie de la ligne de départ et sa chaîne casse. Plus aucune relance ne lui est possible, mais le problème est plus grave, il peut jouer sur l'équilibre de coureur. En effet dans les parties techniques, il est souvent pratique de fournir un coup de pédale pour faciliter le franchissement d'un obstacle ou se ré-équilibrer. Mais là rien n'est possible. Gwin n'a plus qu'à se concentrer sur les trajectoires et le freinage. Et malgré le vent de face qu'il à sur une partie du parcours, il finit premier à 0,045 secondes de Connor Fearon. La troisième place revient au français Rémi Thirion, suivi par Troy Brosnan et Greg Minnaar.

Et si vous voulez revivre la course !

 

  • Commentaires

0 Commentaires

Top